mardi 1 mai 2018

No poo, mon expérience 1 an après.

Il y a environ 1 an, en Mai dernier, je me suis lancée dans une grande aventure en faisant le pari de ne plus utiliser de shampoing. C'est qu'on appelle le no-poo (autrement dit no shampoo).
Le no-poo est une technique qui consiste à ne plus utiliser de shampoing, mais qui ne veut pas dire ne plus se laver les cheveux! 
En débutant le no-poo j'avais surtout envie de réduire mes déchets et ma consommation d'eau. Car en plus de ne pas utiliser de shampoing, le no-poo permet d'espacer les lavages.

se-mettre-au-no-poo

En me renseignant seulement légèrement j'ai donc tenté l'aventure. Il existe différentes techniques de no-poo et selon la nature de nos cheveux une façon de faire ne conviendra pas forcément à d'autres. 
Avant de débuter le no-poo, il est conseillé de commencer par espacer ses shampoings. Pour ma part je faisais déjà environ 1 shampoing par semaine ce qui est pas mal pour débuter.

Le premier mois, j'ai tenté le lavage de mes cheveux au bicarbonate de soude (mélangé à de l'eau). Il suffit d'utiliser la mixture en racine et de bien masser le cuir chevelu. Puis de rincer au vinaigre de cidre afin de rééquilibrer le ph du cuir chevelu.
Mais très vite j'ai trouvé mes cheveux lourds et poisseux. 
Je me suis donc renseignée un peu plus et j'ai découvert que l'on pouvait laver ses cheveux grâce aux plantes (et même à la compote de pomme!).

Il existe beaucoup de plantes au pouvoir lavant que l'on retrouve sous forme de poudre à mélanger ensemble (ou pas) avec de l'eau. Il est également conseillé d'ajouter à la mixture un ingrédient hydratant (pour moi c'est l'aloe vera) et un agent nourrissant (le sirop d'agave de mon côté).


plante-lavage-cheveux


J'ai testé différentes poudre comme la farine de pois chiche, la poudre de Sidr ou le Rhassoul et mes cheveux se portaient très bien. J'ai pu espacer mes lavages d'environ 9 jours, ce que je trouve vraiment bien. 
Pour réussir à espacer ses lavages beaucoup plus il est conseillé par la communauté no-poo de faire "1 mois sans rien". C'est-à-dire de ne faire aucun lavage.
Pour ma part, je n'avais pas envie de passer par cette étape car avoir les cheveux gras pendant 1 mois (même s'il existe des techniques et coiffures pour camoufler tout ça) ça ne me tentait pas du tout.
J'ai donc continué mes lavages aux poudres de plantes en essayant toujours de les espacer. Pour m'aider je me suis confectionné un shampoing sec naturel et efficace.

Où j'en suis aujourd'hui?

Actuellement, j'ai complètement abandonné le no-poo (il y a quelques mois seulement) et ce pour diverses raisons. 

Le no-poo prend du temps, même si l'on espace les lavages chacun de ces derniers prend plus de temps qu'un shampoing ordinaire. Si bien que le temps était devenu une contrainte pour moi. 
Il faut préparer ses ingrédients, préparer sa mixture, l'appliquer, bien masser son cuir chevelu et rincer correctement le tout. Je passais énormément de temps avec mes cheveux lors des lavages et pour être franche ce temps je ne l'ai pas. Je suis le genre de personne qui aimerais que les journées durent 30h, je cours après le temps.

Outre les lavages, il faut également prendre soin de ses cheveux par le biais de masques, par le brossage, etc... Je dois dire que je n'étais pas assidue sur ces deux points là alors qu'ils sont aussi important que le lavage.

Je n'ai donc pas vraiment constater de bienfaits pour mes cheveux bien que je n'utilisais plus de shampoing cra-cra. 
Il y a quelques mois, j'ai cédé à l'appel du shampoing. Même si je suis persuadée du pouvoir lavant des plantes, j'avais vraiment l'impression qu'elles n'étaient pas aussi efficaces que mon shampoing habituel.
Je suis contente d'avoir testé et tenté l'expérience, je ne pense la renouveler. Ceci dit j'ai pris d'autant plus conscience que le naturel était important quelle que soit la partie de notre corps, même les cheveux.

J'ai décidé de ne plus acheté de shampoing cra-cra. Pour le moment j'utilise un shampoing de la marque So Bio Etic, mais une fois terminé je vais passer au shampoing solide qui me permettra de réduire mes déchets.

Concernant la durée entre mes shampoings, je suis revenue à environ 1 shampoing par semaine. Finalement, c'est une fréquence qui me convient bien et avec laquelle je ne ressens aucun mal-être.

experience-no-poo

Si tu es curieuse et/ou que tu souhaites tenter l'expérience du no-poo, je t'invite à rejoindre ce groupe Facebook (communauté no poo (FR)) qui pourra t'aider, te soutenir et te donner plein de très bons conseils!

Même si mon expérience n'est pas positive à 100% elle n'est toutefois pas négative non plus! Je pense que le no-poo peut être ressenti différemment selon les personnes et selon nos modes de vie. Je ne veux décourager personne par le biais de cet article, mais juste rendre compte de mon expérience.


Connais-tu le no-poo?
Serais-tu prêtes à tester?
Es-tu dans une démarche zéro déchets?







14 commentaires:

  1. J'ai vécu un peu la même chose, le bicarbonate fut un échec total, le rhassoul marchait bien mais me prenait un temps dingue, etc...
    Les shampoings solides c'est compliqué en ce qui me concerne. Je ne supporte pas ceux qui ont des sulfates mais les autres me laissent les cheveux poisseux.
    Je suis passée à l'utilisation des shampoings Logona, que je trouve tops. Une grosse bouteille me dure longtemps en plus, même si ça crée plus de déchets que du solide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca créé effectivement plus de déchets qu'un shampoing solide mais dans la mesure où il te dur longtemps, ce n'est pas comme si tu en achetait un tout les mois.
      En général mes shampoings me durent longtemps aussi, j'ai déjà vu faire des mois et des mois avec le même shampoing (comme je n'en fait qu'un par semaine forcément!)

      Bise

      Supprimer
  2. Ah je ne pourrais pas. 😣 J'aurais l'impression d'avoir les cheveux sales tout le temps et j'aime mieux quand ils sentent bon le shampooing. 😅 Mais bravo à toi d'avoir tenté l'expérience. 😉👏🏻

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/?m=1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur qu'ici avec le no-poo il n'y a pas d'odeur de shampoing mais pour autant les cheveux n'en sont pas sales. Bien sûr j'ai également une préférence quand mes cheveux sentent une bonne odeur de shampoing, surtout que les plantes que j'utilisais pour le no-poo ne sentaient pas la rose ^^

      Bise

      Supprimer
  3. Hello ! Merci pour ce retour d'expérience :) Je te comprends, moi non plus je n'aimerais pas perdre du temps à concocter mes mixtures. Je me lave les cheveux une fois par semaine et ça me prend bien assez de temps en entretien !
    Par contre j'ai déjà envisagé de passer au low-poo, c'est-à-dire de me laver les cheveux à l'après-shampoing uniquement. Comme j'ai les cheveux très épais et très secs, ça pourrait me convenir, mais à voir...
    À bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moins de temps je passe sur mes cheveux et mieux je me porte! J'aime avoir de beaux cheveux mais c'est une corvée pour moi...

      Concernant le low-poo, je me souviens il y a plusieurs année avoir tenté de me laver les cheveux à l'après-shampoing et c'était une catastrophe. Je n'ai jamais réessayé... Mais j’avais peut être du mal m'y prendre!

      Bise

      Supprimer
  4. Coucou,

    Très beau récit ! Alors, personnellement, je ne pourrai pas du tout faire ça !
    Déjà, j'ai les cheveux qui regraissent vite à cause du stress etc, c'est déjà dur dur d'espacer de trois jours alors 9 voir plus du tout pendant un mois, pas possible !

    Belle journée,
    Laura - Bambins, Beauté et Futilité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Laura,

      le truc c'est que plus tu espaces tes lavages moins tu les agresses et moins ils regraissent vite.
      Après si c'est le stress qui te fait regraisser vite les cheveux je ne sais pas si cela fonctionne de la même façon...

      Merci pour ton passage.

      Bise et belle journée également

      Supprimer
  5. Hello ma belle !
    Merci pour le partage de ton expérience :) Je ne suis pas tentée par le no poo, je n'ai pas vraiment le temps de me consacrer à la préparation des mixtures par contre je suis devenue une grande adepte du naturel et j'utilise le shampoing de Coslys que j'adore :) Par contre je n'arrive pas à me passer du lavage tous les 2 jours, il faudrait que je tente de réduire mais je ne supporte pas l'idée de ne pas sentir mes cheveux propres :) Bizoux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Audrey,

      c'est une étape à franchir. Je pense que même si tes cheveux au bout de 2 jours ne sentent plus le shampoing ils ne vont pas pour autant sentir mauvais. Pour t'aider il y a les shampoings sec (ceux de la marque Batiste par exemple sentent vraiment bons! Mais produisent des déchets par contre :/)

      Merci pour ton passage sur le blog,

      à bientôt!

      Supprimer
  6. Merci pour ton témoignage, personnellement j'aurais du mal à le faire, le regard des gens me fait un peu peur, alors je me tiens à des shampoings les plus naturels possibles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Eugénie,

      le but n'est pas d'avoir les cheveux gras le plus longtemps possible mais bien d'espacer les shampoings afin que dans le temps ils soient de moins en moins gras.
      En espaçant mes shampoings le plus possible mes cheveux regraissaient moins vite ;)

      Bise

      Supprimer
  7. Merci pour ton retour d'xp, ici je suis au no poo depuis des annees et j'adore, pas de retour en arriere possible, mais apres on est toute differente ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      oui c'est vrai que l'on est toutes différentes. Si le no-poo te convient c'est vraiment top car pour le coup c'est une des techniques qui produit le moins de déchets. As-tu déjà pensé au water only?

      Supprimer